Actuel – 10.03.2017, 11:46

Berne lâche Billag

Dès le 1er janvier 2019, ce n’est plus Billag qui percevra la redevance radio-TV mais la société zurichoise Serafe. Une manière de couper l’herbe sous les pieds de l’initiative No Billag?

«A l’issue d’une procédure d’appel d’offres public, le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a octroyé le mandat à cette société dont l’offre se distingue de celles des autres soumissionnaires par un meilleur rapport prix-prestation», précise le communiqué. Le nouveau système de perception de la redevance entrera «probablement» en vigueur le 1er janvier 2019. Jusqu’à cette date, la redevance de réception actuelle continuera donc à être encaissée par Billag – ce devrait ainsi être encore le cas lors de la votation sur l’initiative, prévue en 2018. Plus de 200 personnes travaillent chez Billag à Fribourg.

Le communiqué insiste (comme par hasard) sur la réduction des coûts de perception de la redevance généralisée. «Comme le financement reposera sur un plus grand nombre d’assujettis et qu’il sera administrativement plus simple, le montant de la redevance radio-TV pour les ménages baissera nettement en dessous de 400 francs par année. Le Conseil fédéral fixera le montant de la redevance des ménages peu avant l’entrée en vigueur du nouveau système.» Avant la votation?

A.M.

Publicité

Votre commentaire

Veuillez remplir tous les champs.
Votre adresse e-mail n'est pas publiée.

* = obligatoire

Code de vérification *