Actuel – 01.03.2018

Fusion ATS-Keystone: réactions et remous

La Commission de la concurrence (Comco) a donné son feu vert «sans réserves» à la fusion de L’Agence télégraphique suisse (ats) et de l’agence photographique KEYSTONE, validée à titre rétroactif au 1er janvier 2018.  Le débat se poursuit sur le sort de l’ats, dont la direction a décidé de supprimer 35,6 postes.

Le gendarme de la concurrence en Suisse ne voit pas de risques à cette opération annoncée le 30 octobre dernier. La fusion peut ainsi être mise en oeuvre comme prévu, indique la Comco dans une décision datée du 22 février, et rendue publique lundi.

Les deux agences se réunissent pour former l’entreprise Keystone-ATS, à même de fournir textes, photos, vidéos et infographies. Partenaire depuis dix ans de l’ATS, l’Austria Presse Agentur (APA) sera le plus grand actionnaire unique, avec 30% des parts de la nouvelle société. La nouvelle agence emploiera environ 300 personnes.

«Mauvaise nouvelle pour l’indépendance des médias»

«Mauvaise nouvelle pour l’indépendance des médias suisses : la COMCO valide la fusion ATS/Keystone. Mais ceux qui seront "stone” au final, ce seront nous toutes et tous en Suisse, quand l’Autrichien APA dictera sa loi à tous les médias helvétiques», a réagit le président du Président du PS vaudois Stéphane Montangero, sur Twitter.

La Commission de rédaction de l’ATS et les syndicats syndicom et Impressum ont eux réagi aux propos de Serge Reymond (Tamedia), membre du conseil d’administration de l’ATS, dans l´émission Médialogues du samedi 24 février. «La rédaction de l’ATS est A-t-T-ri-S-tée par les propos mensongers et répétés de part de ses chefs», a affirmé la Commission de rédaction de l’ATS dont voici le rectificatif publié sur le site de Syndicom.

Publicité

Côté alémanique, la Commission de rédaction a répondu aux propos de Matthias Hagemann, membre du conseil d’administration de l’ATS sur Telebasel:

 

Sylvain Bolt

Sylvain Bolt

Journaliste Web pour Edito.ch/fr. Diplômé de l'Académie du journalisme et des médias de l'Université de Neuchâtel.

Actuel

tous les articles

Votre commentaire

Veuillez remplir tous les champs.
Votre adresse e-mail n'est pas publiée.

* = obligatoire

Code de vérification *