Actuel – 30.09.2016

La réalité virtuelle a sa première « app » suisse

Le quotidien alémanique Blick a lancé le 19 septembre dernier son application de réalité virtuelle « Blick VR », la première en Suisse. Nous l’avons testée. Par Sylvain Bolt.

Voler au dessus des alpes valaisannes avec Air Zermatt ou plonger dans les coulisses d’un match de hockey du CP Berne ? C’est possible, comme si vous y étiez, grâce à la nouvelle application de réalité virtuelle (VR) du Blick.

Un menu propose des vidéos selon des thématiques (voyage, panorama, sport), le tout dans un style épuré. La réalité virtuelle dans le journalisme avait déjà été traitée par Edito dans un précédent article. L’un de ses problèmes est le coût important de sa production et de celui des lunettes spécialement conçues pour l’expérience. Pour démocratiser cette dernière, une « cardboard » (carton avec un viseur) a été distribuée par le quotidien zurichois lors du lancement de l’app. Des « Cardboard » financées par… Google.

Pour Sebastian Pfotenhauer, « la réalité virtuelle est aussi importante que l’invention d’internet ou des smartphones ». Le responsable de la vidéo au sein du groupe Ringier n’a pas caché son plaisir lors du communiqué de lancement de son application. Ailleurs, le prestigieux New York Times semble aussi conquis et possède sa VR app.

Une nouvelle dimension aux vidéos 

Même sans lunettes ni « cardboard »,  force est de reconnaître que l’expérience immersive est réussie et le test de l’app est positif. Cela donne clairement une nouvelle dimension au format vidéo tel que nous le connaissons. Mais les vidéos proposées sont pour la plupart d’entre-elles plutôt divertissantes qu’informatives.

Publicité

Verra-t-on prochainement des reportages d’actualité en VR et 360 degrés en Suisse? Cela a déjà été proposé, notamment par la chaîne américaine ABC News et son reportage réalisé en Syrie, tourné en immersion avec un journaliste comme guide. Est-ce possible avec le coût et les contraintes liées au lourd équipement nécessaire ? (plusieurs caméras notamment). Enfin, la « Blick VR » est gratuite et sert de vitrine pour attirer les lecteurs…est-ce vraiment un modèle viable ? Le « joujou » du quotidien de boulevard zurichois va devoir répondre à ces interrogations et définir ses usages. En attendant que l’app ne soit bientôt imitée dans le paysage médiatique helvétique ?

Sylvain Bolt

Sylvain Bolt

Journaliste Web pour Edito.ch/fr. Diplômé de l'Académie du journalisme et des médias de l'Université de Neuchâtel.

Actuel

tous les articles

Votre commentaire

Veuillez remplir tous les champs.
Votre adresse e-mail n'est pas publiée.

* = obligatoire

Code de vérification *