Actuel – 18.10.2017

Un rabais très symbolique avant No Billag

Dès le 1er janvier 2019, tous les ménages suisses devront s’acquitter d’un montant de 365 francs par an (contre 451 francs actuellement) pour la redevance radio/TV. C’est ce qu’a décidé le Conseil fédéral le 18 octobre.

Dès le 1er janvier 2019, tous les ménages suisses contribueront au financement de la SSR ainsi que des radios et télévisions régionales à raison d’un franc par jour, soit 365 francs par année. Les personnes qui vivent dans un ménage collectif, par exemple dans un établissement pour personnes âgées ou une communauté d’étudiants, ne devront plus payer de manière individuelle. Dans ces cas, la redevance globale, facturée directement à l’entité concernée, se montera à 730 francs, annonce le Conseil fédéral par le biais d’un communiqué en précisant que le DETEC «réexaminera les tarifs de la redevance radio/TV en 2020 puis tous les deux ans avec l’objectif de réaliser de nouvelles réductions des tarifs.»

Plus d’argent pour les diffuseurs privés, plafonnement pour la SSR

Comme annoncé lors de la votation sur la loi sur la radio et la télévision (LRTV) en 2015, toutes les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 500’000 francs seront exonérées de la redevance. Trois quarts des entreprises suisses ne devront ainsi pas s’acquitter de la redevance. A noter également que la quote-part de la redevance versée à la SSR sera plafonnée à 1,2 milliards par année et que les radios et les télévisions privées au bénéfice d’une concession verront quant à elles les montants qui leur sont alloués augmenter. Deux millions de francs par année sont prévus comme mesure de soutien à l’Agence télégraphique suisse (ATS).

L’annonce du Conseil fédéral intervient en plein débat sur l’audiovisuel public et la perspective de la votation, désormais agendée le 4 mars, sur l’initiative « No Billag » qui exige la suppression de toute perception d’une taxe radio-TV.

 

Publicité

Sylvain Bolt

Sylvain Bolt

Journaliste Web pour Edito.ch/fr. Diplômé de l'Académie du journalisme et des médias de l'Université de Neuchâtel.

Actuel

tous les articles

Votre commentaire

Veuillez remplir tous les champs.
Votre adresse e-mail n'est pas publiée.

* = obligatoire

Code de vérification *